Pourquoi les moustiques piquent ?

Véritable malédiction de nos étés, les moustiques pourrissent nos soirées et nos nuits en nous tournant autour pendant des heures afin de s’abreuver de notre sang. Bourdonnant près de nos oreilles et nous empêchant de nous endormir, ils finissent irrémédiablement par nous piquer en laissant sur notre peau des boursouflures qui démangent. Mais au fait, pourquoi nous piquent-ils ?

 

Seule la femelle du moustique pique

Comme on pourrait le penser, ce ne sont pas tous les moustiques qui piquent ! Seule la femelle se nourrit de notre sang car il lui est indispensable pour se reproduire.

Le plus souvent, le moustique pique de nuit, notamment à l’aube ou au crépuscule. S’il n’est pas dérangé, cela ne lui prend que deux à trois secondes pour prélever notre sang.

Pendant la piqûre, la femelle du moustique injecte de la salive anticoagulante qui, chez l'humain, provoque une réaction allergique inflammatoire plus ou moins importante selon les individus : c'est la formation des fameux "boutons" qui démangent.

Mais réjouissons-nous : nous sommes loin d’être les principales victimes des moustiques. Plus de la moitié des espèces se nourrissent exclusivement du sang des oiseaux, suivi de celui des rongeurs et des grands mammifères, des reptiles et batraciens.

 

Les moustiques ont leurs préférences

Vous avez l’impression de vous faire davantage piquer que vos amis ou les membres de votre famille ? Ce n’est pas qu’une simple impression, il y a une explication !

  • Des recherches réalisées en 2004 ont montré que les personnes appartenant aux groupes sanguins A et O étaient plus susceptibles de se faire piquer par les moustiques que celles du groupe B. Selon les chercheurs, 85% des humains sécrètent un signal chimique qui informe le moustique sur le type de groupe sanguin.
  • Autre élément pouvant jouer en votre défaveur : la présence de gaz carbonique dans votre souffle, et qui peut attirer les moustiques à 50 mètres de distance. Cela explique notamment pourquoi les enfants, qui expirent moins de CO2 qu’un adulte, sont moins piqués. Mais aussi pourquoi les femmes enceintes les attirent particulièrement : elles expirent en moyenne 20% de gaz carbonique en plus et ont une température corporelle plus élevée.
  • Les moustiques raffolent aussi du sang des sportifs : la présence d’acide lactique, d’acide urique et d’ammoniaque dans leur sueur les attire comme un aimant. Évitez donc de courir les soirs d'étés près d'un lac !
  • Enfin, sachez que votre tenue vestimentaire joue un rôle important dans la possibilité de se faire piquer. Selon Jonathan Day, médecin à l’Université de Floride, ces insectes se serviraient de leur vue pour repérer leurs futures proies et seraient particulièrement sensibles au noir, au bleu marine et au rouge.

 

Découvrez ICI notre solution pour lutter efficacement contre les moustiques !

Articles Récents